Composition et production du polyuréthane

Les polyuréthanes, comme tous les plastiques, sont des polymères résultant de la réaction entre des diisocyanates (MDI et/ou TDI) et divers polyols. Selon le produit fini désiré, les formules chimiques peuvent contenir d’autres ingrédients, par exemple des catalyseurs, des agents gonflants et éventuellement des agents ignifuges. Ces diverses combinaisons permettent la fabrication de tout un éventail de types de produits, dont :

  • les mousses rigides et souples
  • les mousses rigides et souples à peau intégrée
  • les élastomères
  • les adhésifs
  • les revêtements
  • les mastics

La densité du produit est dictée par la quantité d’agent gonflant employée, tandis que le type de polyols et de diisocyanates intervenant dans la composition déterminent sa souplesse ou sa rigidité.

Différentes formes de polyuréthane sont souvent combinées avec d’autres matières pour réaliser une variété de produits finis, par exemple :

  • les panneaux de construction isolés
  • les matelas et les meubles capitonnés
  • les sièges automobiles
  • les réfrigérateurs et congélateurs domestiques
  • les panneaux en bois composite
  • la carrosserie de camions
  • les chaussures
  • les vêtements de sport

En savoir plus sur les polyuréthanes et leurs applications.

La structure des polyuréthanes

Les polyuréthanes sont des polymères, que l’on peut décrire comme des chaînes de structures tridimensionnelles, constituées de plus petites unités longues et répétées, appelées monomères. Ces monomères contiennent du carbone, de l’hydrogène, de l’oxygène et de l’azote. Pour former les chaînes, les plus petits maillons sont « polymérisés » ou accrochés les uns aux autres.

Il existe des milliers de polymères, d’origine naturelle ou synthétique. Le tout premier polymère synthétique produit était la bakélite, développée en 1911. D’autres polymères bien connus sont le nylon, la silicone, le polyéthylène et le polystyrène.