Les polyuréthanes et l’efficacité énergétique

Le changement climatique est probablement le plus grand défi environnemental qui se présente à nous aujourd’hui. Comme l’on pouvait s’y attendre, cela a entraîné une hausse considérable de la consommation de ressources naturelles, et notamment de sources d’énergie non renouvelables. En raison de notre soif de combustibles fossiles pour les transports et pour le chauffage et la climatisation des bâtiments, des niveaux accrus de dioxyde de carbone dans l’atmosphère causent le réchauffement climatique qui, à son tour, a des effets catastrophiques sur l’environnement, l’économie et le bien-être humain.

Peu urgents pendant un temps, ces problèmes sont désormais prioritaires à l’esprit de chaque citoyen et homme politique, aux côtés d’une autre question cruciale : comment effectuer les réductions radicales d’émissions de CO2 nécessaires pour éviter un changement climatique catastrophique ? La solution est simple : réduire la consommation d’énergie en améliorant l’efficacité énergétique.

Réduire la consommation d’énergie est le moyen le plus immédiat et le plus rentable de réduire les émissions de gaz à effet de serre et d’assurer la sécurité de l’approvisionnement énergétique. La rationalisation de la consommation d’énergie présente aussi des possibilités considérables d’amélioration de la compétitivité industrielle, de création de millions d’emplois, de réduction de la pauvreté énergétique et d’augmentation des niveaux de confort.

Les polyuréthanes peuvent contribuer à une plus grande efficacité énergétique en réduisant la demande de combustibles fossiles pour les bâtiments, les transports et les appareils ménagers.

De plus grandes économies d’énergie et une meilleure efficacité énergétique dans les bâtiments sont possibles de plusieurs façons : l’isolation des murs et des combles, l’isolation des murs et fenêtres et l’isolation des canalisations au polyuréthane sont autant de moyens de veiller au maintien des températures. En Europe, les bâtiments utilisent 40 % de toute l’énergie consommée et sont liés à 36 % des émissions de gaz à effet de serre. Par conséquent, l’amélioration de l’efficacité énergétique est ici une solution qui donnerait d’importants résultats. L’utilisation de polyuréthanes pour isoler les habitations est de loin le moyen le plus efficace de réduire la consommation et le gaspillage d’énergie en réduisant la quantité d’énergie qui s’échappe de nos maisons.

Dans les transports, la légèreté des polyuréthanes, alliée à leur polyvalence, leur solidité et leur durabilité, en fait une matière idéale pour les voitures : sièges, revêtements de châssis, régulation du bruit et de la chaleur à l’intérieur de la carrosserie, et même dans les airbags. Leur plus grand avantage en termes d’efficacité énergétique réside dans le fait que leur utilisation dans les voitures et les camions aboutit à une réduction du poids du véhicule, et donc à une plus grand économie de carburant.

Dans les appareils ménagers, l’utilisation du polyuréthane signifie qu’une moins grande quantité d’énergie est nécessaire pour alimenter les réfrigérateurs, congélateurs, chauffe-eau et autres appareils de ce type. Une fois de plus, cela aboutit à des économies d’énergie considérables.

Il est vrai que la production des matériaux en polyuréthane nécessite une quantité limitée d’énergie. Cependant, si l’on compare ce chiffre aux économies d’énergie pendant l’utilisation, l’économie d’énergie annuelle cumulée  l’emporte de loin sur l'apport initial, qui ne se produit qu’une fois. Étant donné qu’une grande partie de l’énergie « empruntée » par ces matériaux peut être récupérée en fin de vie utile, la boucle des ressources est pratiquement bouclée.

Tout compte fait, le résultat final est une situation gagnant-gagnant. La réduction de la consommation d’énergie ne se ressent pas seulement au niveau des problèmes généraux du changement climatique et de la dépendance énergétique, mais aussi au niveau de nos vies de tous les jours, dans nos factures d’énergie par exemple.